Non seulement le bambou est une plante décorative qui porte fièrement ses feuilles douze mois sur douze, mais également, ce végétal très atypique sait se rendre très utile selon l'endroit où il est planté.


En touffe dans un jardin, il apporte une ombre très rafraichissante à la belle saison.

Planté en ligne il peut dessiner une haie qui assure l'intimité des plus grands jardins.


Mais l'intérèt majeur du bambou, à travers les âges est son apport écologioque indéniable. En effet, ses racines, nombreuses, tentaculaires jouent un rôle de filtre primordial. Les mauvaises eaux  et les minéraux suspects sont sytématiquement retenus dans les racines des bambous. Les terrains environnants s'en trouvent d'autant plus assainis.


Nos anciens l'avaient bien compris et plantaient toujours des bambous au pied des latrines dans les chateaux.


Un bambou ne se plante pas à la légère


Cette prolifération utile des racines entraîne bien évidemment la mise en place de précautions assez rigoureuses dans les opérations de plantation:

Il faut penser et bien prévoir la plantation d'un bambou.

  1. Creuser un fossé de 50 cm de (au moins) de profondeur,
  2. Garnir cette tranchée d'un film spécial anti rhizomes posé en "V"